pluriel gay

Il s’appelait Laurent

Laurent est mort en septembre de l'année dernière à Abidjan, peut-être un crime homophobe, on ne saura sans doute jamais, mais cela expliquerait l’inactivité des autorités. Il avait 48 ans. Je ne le connaissais pas dans la vraie vie. Je l'ai juste croisé durant quelque mois sur Internet, il y a dix ans, sur le forum de Pink TV. Son personnage sortait du lot. Mordant. Intelligent. Beau garçon. Il avait un papillon tatoué sous la clavicule droite. Il aimait bricoler sérieusement des films d’animation idiots avec des poupées ken et barbie. Son email de l'époque était goldorak1967@yahoo.fr.

On était en 2006. Mon fournisseur d'accès était Club Internet. Facebook était inconnu, Twitter n’était qu'en projet, le must était d'avoir un compte "Myspace". Les blogs étaient en plein boum. Le haut débit était encore un luxe (que je n’avais pas). Les forums de discussion internet étaient les espaces incontournables d'échange et de rencontre de milliers de "communautés". Il s'en créait sur tous les sujets, leur succès était énorme. Et grâce au développement du moteur phpBB, ils ne cessaient de gagner en convivialité.

Marie Mabory et Christophe Beaugrand - Le Set de Pink TV⊗ Christophe Beaugrand et Marie Labory (Le Set) ⊗

La chaîne Pink TV avait un peu plus d'un an d'existence. Elle affichait encore l'ambition d'être la chaîne de tous les LGBT. Les programmes n’étaient pas toujours à la hauteur, mais une belle dynamique semblait lancée autour de quelques têtes connues (Claire Chazal, Alex Taylor, Frédéric Mitterrand,…), de séries emblématiques (Queer as folk, The L World,…), de soirées thématiques (cinéma ou courts métrages, débats, concerts,…) et d'une émission d'actualité culturelle d'une heure diffusée en clair chaque soir à 19h45 : "Le set", animée par Marie Labory, Christophe Beaugrand et une poignée de chroniqueurs. Il y avait également quatre soirs par semaine du porno après minuit. L'abonnement coûtait neuf euros par mois.

le forum de Pink TV en avril 2006⊗ le forum de Pink TV en avril 2006 ⊗

J'ai été abonné dès le début à Pink TV. Canal Plus avait sa "nuit gay" une fois par an depuis 1995,… Insuffisant pour s'y abonner à l'année. J'avais suivi les tentatives de Canal Jimmy en 2002. Elles n'avaient pas duré. Mais l'arrivée d'une chaîne 100% gay, c'était juste incroyable. Je l'ai beaucoup regardée.
Naturellement, Pink TV avait créé son propre site internet afin de relayer sa grille de programmes et d'orienter ses futurs abonnés. Et y avait adossé un forum de discussion, informatif et convivial, fonctionnant sous le contrôle de "modérateurs" (un peu tatillons). Je suis un jour tombé dessus et je m'y suis inscrit. Sésame pour accéder à la partie "Discussions générales", en accès restreint, où un noyau dur de forumeurs se retrouvait chaque soir, autour de vives polémiques ou d'amicales coupettes (virtuelles) servies à la buvette (virtuelle également).

Côté garcons il y avait Barocco75015, Speedy, Tof, Tom34, Woody, Kim Sumi, Speedfight, Josh, Bionicboy, Zoouave, Cédric, Thd, Lyonsot, Machin, Lukas, Olyan, Edenkey, Antome, Beur93, Ancolie, Némo, Kollector…(entre autres), et côté filles : Jane Doe, Nikki, TcHiTcHoU, Kouroon, Kashima, Elise, Gatsbie,…

De fil en aiguille, des rencontres se sont faites dans la vraie vie, des amitiés sont nées, quelques inimitiés durables aussi… Des groupes se sont retrouvés sur le tournage du Set, à la marche des fiertés, autour de projets variés,...

Hélas Pink TV a eu des difficultés, le forum n'a pas duré. Fin juin 2006, les "discussions générales" ont été fermées. Les plus motivés ont créé leur propre forum (Inandout puis Omolog). Mais le Set n'a pas repris à la rentrée, et face à l'agonie de la chaîne, le lien qui tenait la communauté a fini par s'émousser. La disparition de notre ami Barocco en 2007 n'ayant rien arrangé par ailleurs.

1er avatar de "Machin"⊗ "avatar" de "Machin" ⊗

Sur ce forum, Laurent passait lui aussi une partie de son temps libre, sous le pseudo de "Machin". « Mon pseudo est comme moi : humble avant tout !  », prétendait-il (smiley compris). Il s’y était inscrit le 6 janvier 2005 et en était devenu l’un des piliers, accédant rapidement au statut envié de "Méga Pinkeur de la mort". Il avait alors 37 ans, était de retour à Bruxelles après un passage à Londres, et travaillait comme cuisinier.

le profil de Laurent/Machin sur le forum de PInk TV

Machin (Machina pour les intimes) avait horreur des mièvreries, il adorait mettre de l'huile sur le feu et manier l'ironie. Il n'était pas le seul polémiste du lieu, mais dans le genre sale gosse toujours prêt à pousser le bouchon, il se posait là. C'est en tout cas le souvenir que j'en garde. J'adorais cela. Était-ce juste un personnage ? Un jeu ? Un défouloir ? Woody (prof de sciences-po dans le civil), qui l'avait rencontré lors d'un passage à Bruxelles, m'avait écrit : « il est très sympa, il est un peu vachard, en effet, mais très gentil au fond, je crois ».

les divers avatars "Machin"⊗ divers avatars de "Machin" ⊗

pink TV juin 2016⊗ ben voyons ! ⊗

La pensée du jour...La pensée du jour (suite)...⊗ extraits d'une discussion passionnante ⊗

enguelades en série...⊗ « j'adore les engueulades » ⊗

Vagina, le double maléfique
⊗ l'horrible "Vagina" ⊗

Laurent s'était aussi inventé un double maléfique, qu'il sortait parfois de sa boîte : l'odieux personnage de "Vagina". Juste histoire de dépasser les bornes. C'était souvent très drôle.

les messages fleuris de l'horrible vagina

À travers ses milliers de messages postés en deux ans, Machin/Laurent parlait aussi de ses goûts, de ses idées, de ses envies, de sa vie,… Il n’en reste hélas quasi rien : tout s'est évaporé du web depuis longtemps. Le peu que j'en ai conservé, mes quelques souvenirs, et ce que j'en ai retrouvé, se trouvent sur cette page.

confidences 1

confidences 2

⊗ "Territoire interdit 1ère partie" ( la suite n'a jamais vu le jour) ⊗

Originaire de Beaune, il était dans la restauration depuis ses 15 ans. Je ne sais pas si la cuisine était sa passion, c’était son métier. Mais son vrai trip de l'époque semblait être de créer des clips parodiques avec des figurines et les moyens du bord. Genre Thunderbirds, mais en cheep. Et en punk. Il y exprimait sa créativité, sa débrouillardise, sa vision décalée, son espoir d'autre chose. A-t-il espéré à un moment pouvoir en vivre ? Possible. Se rendait-il compte que c'était d'un niveau vraiment très amateur ?

Dans son profil Pink TV, il avait mis un lien vers son site "Les films du grenier", dont l'objectif affiché était de conquérir le monde. On pouvait y visualiser ses réalisations, dont certaines sont encore consultables sur Dailymotion. Plusieurs ont été diffusées sur Pink dans l'émission "Paradise" (un patchwork interminable de clips visuels réalisés par des artistes de tous horizons) qui servait de bouche-trou la nuit.

logo Les films du grenier⊗ le logo des FILMS DU GRENIER ⊗

Visite d'appartement

En 2007, il était parti vivre à Abidjan. Qu'est-ce qui attirait Machin/Laurent dans cette partie de l'Afrique ? Pensait-il vivre mieux là bas ?

De temps en temps, en faisant le ménage dans les vieux "favoris" de mon navigateur ou dans mes disques durs, je retombais sur une photo, un blog, une vidéo... Je ne pouvais que constater la grande instabilité de son parcours africain (Ghana, Guinée, Côte d'Ivoire), qui avait fini par le ramener à son point de départ. [ici un message de l'époque où il était au Ghana]

La fin atroce de ce garçon m'a bouleversée. Est-ce un crime crapuleux ? Un règlement de comptes ? Un accident ? Les premières infos parues dans la presse ivoirienne font état d’un véritable massacre. Certains n’y croient pas et émettent l’hypothèse d’un suicide… Même si la presse ivoirienne n’est pas toujours un modèle de rigueur, elle n’a quand même pas tout inventé. Abidjan connaît d'ailleurs une insécurité galopante avec ses "brouteurs", ses gangs de "microbes", ses "coupeurs de route", ses excités de la machette... Pour ma part, vu le regain d’homophobie ultra violente que connaît la région, je suis convaincu que c’est de ce côté-là que se trouvent les réponses. Cela expliquerait l’enquête au point mort et le silence gêné des autorités. Ainsi que le malaise général qui entoure ce drame.

Laurent, époque Bruxelles

AdolescentAvec sa mère Jeanine

⊗ 2 photos extraites du Facebook de la mère de Laurent ⊗

Vous l’avez connu, vous voulez savoir plus :

Du côté de sa famille :

Du côté de ses amis :

Facebooktwittergoogle_plus

Laisser un commentaire

Sans inscription. Vous devez juste donner un nom (ou pseudo) et une adresse mail valide (qui ne sera pas publiée ni inclue à une mailing list). Vous pouvez choisir une image de profil temporaire dans la liste ci-dessous. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Custom avatar Custom avatar Custom avatar Custom avatar Custom avatar Custom avatar Custom avatar Custom avatar Custom avatar Custom avatar Custom avatar Custom avatar Custom avatar Custom avatar Custom avatar Custom avatar Custom avatar Custom avatar Custom avatar Custom avatar Custom avatar Custom avatar Custom avatar Custom avatar Custom avatar Custom avatar Custom avatar Custom avatar Custom avatar Custom avatar Custom avatar Custom avatar Custom avatar Custom avatar Custom avatar Custom avatar Custom avatar Custom avatar Custom avatar Custom avatar Custom avatar Custom avatar Custom avatar Custom avatar Custom avatar Custom avatar Custom avatar Custom avatar

Prochaine émission : mercredi 20 juin 2018
Jefferey en spectacle
RDV en août 2018 !
L'album et les concerts
Du 8 au 23 juin 2018
Hétéroclite en pdf
n° de juin 2018
Centre LGBTI de Lyon
Le centre LGBTI
le refuge
Les films des
15 ans du Refuge
Eurovartovision
L'Eurovarto 2018
le 11/06 au Palais
des Glaces
Le programme TV LGBT de Michaël